Projet piscine : les démarches administratives à considérer

La piscine est un endroit agréable, conçu pour le divertissement et pour apprendre à nager. Les piscines peuvent être soit public soit privé, la piscine privé est une partie de la propriété pour baigner tranquillement à l’abri des regards des gens. Une piscine privé est libre à tout moment de la journée et nos hôtes peuvent y nager à l’occasion d’une fête. Quelles sont les démarches à suivre pour la construction d’une piscine privée ?

Les différents types de piscine

La piscine hors-sol, elle est habituellement sans demande de démarche important. La surface doit être environ à 20 m2, elle doit se trouver à plus de 3 mètres des terrains des voisins, avec moins d’un mètre de hauteur et sa durée d’installation est de trois mois. Les piscines gonflables font partie des piscines hors-sol est sont facile à installer, juste au moment voulue. Les piscines intérieures de moins de 10 m2, sans modification de la demeure ne nécessite pas de permis, le bassin est sans permis si la superficie est inférieur à 10 m2. La piscine creusée nécessite une déclaration, sa superficie doit être entre 10 à 100 m2. La piscine enterrées peut couvrir plus de 20 m2, ou un local technique ou pool house nécessite chacun un permis.

Les démarches administratives à suivre

Les démarches pour construire une piscine varient du style de piscine souhaité. Pour les simples baignades, la piscine hors sol est idéale et cela n’exige pas de démarche administrative. Pour une piscine à long terme, plus solide et durable nécessite des démarches plus vigoureuses. Il faut une déclaration de travaux ou un permis de construire pour une piscine de 20 m2, la déclaration est valable pendant deux ans. Un local technique inférieur à 20 m2 et la piscine qui dépasse 100 m2 exige un document officiel avec une rénovation ou construction d’un bâtiment. La piscine enterrées couvertes plus de 20 m2 exige du précieux sésame. Les démarches doivent être respectées pour éviter une quelconque poursuite judiciaire, comme une amande salée ou une injonction de reboucher.

Le prix d’une piscine

Le prix de la piscine  varie en fonction de certains critères comme la technologie, le choit de construction et d’installation, l’usage que le propriétaire veut et les petits équipements comme l’escalier, le chauffage, système de filtration, etc… Le prix de la piscine hors sol est entre 700 à 10000 euros, les piscines à suture entre 7000 à 45000 euros selon les exigences des propriétaires. Les piscines coque polyester coûte entre 18000 à 50000 euros et les piscines en bétons est plus de 40000 euros.

Analyser son terrain et choisir l’implantation idéale pour sa piscine
Local technique de piscine : les critères d’une bonne implantation